Bienvenue sur le site du MCR de Vannes

ce qu'il est

Le MCR est un mouvement d’action catholique générale

Comme tout mouvement se situant dans l'Église, il doit répondre à certaines exigences

-Le MCR s'adresse à toutes les personnes en âge de retraite.
Comme nous y invitent nos évêques, notre mouvement cherche à s'adapter aux changements qui affectent notre société. 
Pour cela, il est en constante réflexion, ce qui amène à préciser comment nous l'envisageons aujourd'hui.
Le MCR est un mouvement apostolique
Il se propose d'aider ses membres à mettre en oeuvre la vocation première des baptisés : témoigner et assurer le service évangélique de l'homme dans tous les aspects de la vie personnelle et sociale. 
Le MCR se veut donc un lieu d'annonce et de proposition de la foi.
Il se sent appelé à proposer « l'Évangile, non pas comme un contre projet culturel ou social, mais comme une puissance de renouvellement qui appelle tout être humain à une remontée aux sources de la vie ». 
Le MCR est un mouvement apostolique pour le monde de la retraite Il est un mouvement d'action catholique générale. 
Au-delà des appartenances sociologiques, professionnelles, il est ouvert à toute personne en âge de retraite qui souhaite réfléchir sur le sens qu'elle entend donner à cette étape de sa vie.
Dans cet esprit il appelle tous les chrétiens en retraite, et tous ceux qui ne partagent pas la foi chrétienne mais agissent pour plus de justice et fraternité, à s'associer pour donner un témoignage collectif à l'égard du groupe humain particulier qu'ils constituent. 
Aussi le MCR invite chacun de ses membres à s'engager. Il entend aussi s'engager en tant qu'association sur les grands problèmes de notre société afin de proclamer la dignité de la personne humaine et de progresser dans le dialogue entre tous.
Le MCR pourrait donc se définir comme mouvement d'engagés et mouvement engagé. 
Le MCR souhaite promouvoir la dignité de la personne en rejetant l'exclusion et en travaillant à mettre en place une nouvelle façon de vivre les relations sociales par une participation active au dialogue intergénérationnel. 
Le MCR s'engage également dans le respect du droit inviolable à la vie, en se prononçant clairement contre l'euthanasie et en promouvant les soins palliatifs. 
Le MCR tient à participer à l'éducation sur les problèmes de société. 
Le MCR veut collaborer à la richesse de la vie ecclésiale au plan paroissial et diocésain.

CONCLUSION :
A sa place, dans le monde de la retraite, mais aussi pour l'ensemble de la société, le MCR se veut proposant de la foi : proposer sans imposer dans le respect de la liberté et de la conscience de chacun.
Pour cela l'approfondissement spirituel doit être continu et constant en étroite communication avec prêtres et évêques car le MCR est bien persuadé qu'aucune personne, qu'aucun groupe ne capte à lui seul la totalité des bienfaits de Dieu pour l'humanité. 
Finalement c'est par la pratique de l'Amour qui révèle, de l'Amour qui transforme, de l'Amour qui comprend, de l'Amour qui rend libre, que le MCR inscrit son action apostolique.

Son histoire

Le MCR (Mouvement Chrétien des Retraités) est un Mouvement d'action catholique, bien vivant qui, en 2013, a fêté ses 50 ans à travers toute la France.

Un cinquantième anniversaire, ça se marque.
Une rencontre de trois jours a eu lieu à Strasbourg début mars et chaque département tient à organiser une rencontre sur son territoire.

Le Morbihan et les Côtes d'Armor se sont rassemblés, le 18 avril 2013, à Sainte Anne d' Auray pour célébrer ensemble cet événement.
Des représentants du Mouvement au niveau national et régional se sont joints à nous pour cette belle journée où le soleil était de la partie.

Une Messe solennelle était célébrée le matin. De nombreux prêtres concélébraient dans une basilique pleine à craquer.

L'après-midi, avec Patrick Richard, a été animé par des chants variés et des interventions diverses dont celle de Monika Ptak, vice-présidente nationale.

Intervention de Monika Park

En 2013, nous avons donc fêté les 50 ans du Mouvement

En Morbihan, comme ailleurs, le MCR a évolué

En raison de cette évolution, il est apparu nécessaire de repenser l'organisation et le fonctionnement du Mouvement.

Certaines zones ne comptaient plus qu'une seule équipe et n'avaient plus de raison d'exister.

Pour assurer une meilleure collaboration entre les équipes de base et le Comité Diocésain, iL n'y aurait donc plus qu'un échelon entre les équipes paroissiales qui sont la base indispensable et le Comité Diocésain.

Le département est réparti en 15 secteurs, nouvellement redéfinis et gérés par un(e) responsable de secteur et un(e) adjoint.

 Un petit texte du pape François peut nourrir notre prière

 " L’amour de Dieu a un nom et un visage :  Jésus Christ, Jésus. L’amour de Dieu se manifeste en Jésus. Parce que nous ne pouvons pas aimer du vent... Nous aimons des personnes, et la personne que nous aimons, c’est Jésus, le don du Père au milieu de nous. C’est un amour qui donne de la valeur et de la beauté à tout le reste; un amour qui donne de la force à la famille, au travail, à l’étude, à l’amitié, à l’art, à chaque activité humaine. Et il donne un sens également aux expériences négatives, car cet amour nous permet d’aller au-delà de ces expériences, d’aller plus loin, de ne pas rester prisonniers du mal, mais il nous fait passer au-delà, il nous ouvre toujours à l’espérance." Pape François, Angelus du 11 août 2013